L’Amérique latine dans un verre

Eléments culturels d’Amérique latine (épisode V)

Lire épisode précédent.

Un ami irlandais me chantait souvent un refrain qui, traduit, donnerait quelque chose comme “un pays ne se vit pas, il se boit”. Sans aller jusqu’à dire que je suis en accord avec cette phrase, plutôt polémique, on peut dire avec certitude que les boissons alcoolisées sont une part du patrimoine culturel du pays dont elles sont originaires. Je vous propose donc d’entrer dans l’Amérique latine éthylique.

Du fernet des pampas (alcool italien mais aujourd’hui symbole de l’Argentine, où il est très populaire) à la tequila mexicaine, comme de la cachaca brésilienne jusqu’au pisco chilien, l’Amérique latine offre une ample variété d’alcools, reflet (dans le cinéma notamment) des cultures de chaque peuple latino-américain.
//
Mais laissez-moi raconter une anecdote personnelle. J’ai eu la chance de vivre une année au Mexique et, en dépit du fait que nous avions seulement 8 ans, mes amis et moi connaissions l’existence de la tequila. Et nous étions toujours intrigués par le coup de chaud que se prenaient les buveurs de shots (avec le rituel du sel dans le creux du pouce et du citron entre les dents). Nous avons décidé un jour de demander au père d’un de mes copains mexicains l’origine de cette réaction chez le buveur de tequila. Logiquement, il nous a alors expliqué, amusé, qu’il s’agissait d’une boisson très alcoolisée, « qui ferait fondre jusqu’au pergélisol (permaforst) sibérien », en référence à la vodka qui est, il est vrai, une petite joueuse en comparaison. Bref, je dois le dire, la tequila ça envoie.
.
Dressons une liste des boissons alcoolisées les plus représentatives et, dans le cas des cocktails, de leur recette pour permettre au lecteur français – dans une démarche claire de promotion de ces breuvages spirituels- de savourer l’expérience de boire à la latino-américaine.
.
  • Pisco (Perou).
  • Fernet (d’origine italienne, mais icone de la culture argentine).
  • Cachaca (Brésil).
  • Rhum (Cuba).
  • Tequila (Mexique).
  • Piscola: pisco avec du coca, de la glace et du citron (Chile).
  • Fernet con coca: fernet avec du Coca (Argentine).
  • Cuba Libre: rhum coca (Argentina).
  • Lemonchelo: liqueur traditionnelle à base de cáscara de quinoto, banane, anis et citron (Argentine).
  • Caipirinha: cachaca, citron et sucre (Brésil).
  • Caipiroska: Vodka, citron et sucre (Brésil).
  • Caipirissima: Rhum, citron et sucre (Brésil).
  • Mojito: Rhum, jus de citron, sucre, soda et menthe (Cuba)
  • Margarita: tequila, triple sec et citron (Mexique).

Après cela, j’en suis certain, l’échange culturel entre nos continents augmentera parce que beaucoup d’entre vous, je le pressens, seront pris d’une envie irrésistible de découvrir l’ivresse latino-américaine. “Beban con moderación”.

/
Franco Angelotti Soto, étudiant à la Universidad de San Andrés (Argentine)
.
Traduit de l’espagnol par Quentin Jagorel
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s