Un an, déjà.

« Que l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée ». Il y a exactement un an, nous portions notre premier regard, et quel chemin a été parcouru depuis ! C’était une idée simple, un peu abstraite, au début : regrouper quelque part nos impressions sur les œuvres qui nous touchaient, mettre en mots les discussions que nous avions entre amis,  dans la rue, ou dans l’obscurité des salles de cinéma comme dans la moiteur des salles de concert. Et, à chaque jour de l’année écoulée, elle s’est transformée en une réalité bien concrète : Profondeur de champs est un rendez-vous quotidien, il fallait donc être très présent, s’astreindre à fournir un contenu pour les lecteurs, travailler sans relâche car chaque nouveau jour est un défi en soi. Un travail quotidien, pour un plaisir immense… Plaisir de lire tous ces textes (270 en une année, soit 6 par semaine !), d’apprendre  chaque fois quelque chose, de découvrir souvent un angle de vue nouveau ; plaisir surtout de voir que les lecteurs répondent présent (notamment par leurs commentaires).

psycho4a

Les lecteurs, justement, ils sont toujours plus nombreux : nous atteignons désormais 15 000 visites uniques mensuelles. Notre audience a cru de 70 % entre le troisième et le quatrième semestre de l’année 2012. Vous êtes 1 300 à aimer notre page sur Facebook, Profondeur de champs devient petit à petit une communauté – et c’était là son but premier, « s’élargir toujours plus » dit notre manifeste. A ce jour, 90 rédacteurs ont contribué aux publications de « PdC », certains en écrivant des dizaines de textes, d’autres se faisant plus rares. Parmi tous les articles, certains rencontrent leurs lecteurs de façon exceptionnelle : le plus lu d’entre eux, « L’esthétique religieuse du sadomasochisme: « Histoire d’O », de Pauline Réage », par Lucas Gaudissart, a été parcouru près de 4 000 fois.

Les interviews sont pour nous des moments tout particuliers, car ils nous mènent à la rencontre des créateurs, souvent étonnamment accessibles : pêle-mêle, Alex Beaupain, François Bégaudeau, Chinese Man, les Black Angels, Alexis Jenni ou le cinéaste Bertrand Bonello.

Nous tenons également à réaffirmer notre engagement auprès de ces jeunes artistes que nous soutenons au quotidien, à travers notre rubrique Création originale.

Au cœur de cette machine, il y a bien sûr les membres du bureau de la rédaction, que nous remercions ici chaleureusement.

Merci à tous, merci surtout à vous qui nous lisez chaque jour. Vous faites Profondeur de champs.

Rendez-vous pour le second anniversaire,

Quentin Jagorel & Paul Grunelius

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s