Nelson Tiberghien : le photographe et la transgression de l’impératif de réalité

Passionné par la photographie à dimension documentaire, et par les grands photographes reporters comme Sebastiao Salgado, George Rodger ou Henri Cartier-Bresson, Nelson Tiberghien voit l’acte photographique comme un témoignage privilégié de scènes répondant à un besoin de retranscription. A cet impératif de réalité, il adjoint un point de vue poétique, oblique, rendant ainsi une interprétation personnelle et quasi irréelle de sujets pourtant classiques ou contemporains.

Qu’ils soient pris à l’occasion de manifestations, voyages ou shooting, tous ses clichés questionnent l’interprétation du texte photographique par la sémiotique de l’image, thématique qu’il poursuit de manière méthodique et obsessive.

« Plus que de simplement témoigner d’un ça a été, j’essaye de montrer un ça pourrait être ainsi aux spectateurs de mes images », conclut-il.

DSC_0665

dDSC_0192

DSC_0128

DSC_0418

DSC_0708

DSC_0065

Retrouvez Nelson Tiberghien sur Facebook.

Recueilli par Paul Grunelius

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s