Angelin Preljocaj : « La danse est l’art novateur d’aujourd’hui »

En 2012, le chorégraphe Angelin Preljocaj portait à la scène, avec dignité et force, le texte de Laurent Mauvignier évoquant le meurtre d’un jeune homme par quatre vigiles, à Lyon, en 2009 : « Ce que j’appelle oubli ». A cette occasion, nous … Lire la suite